Bienvenue sur le site du LRCCP Laboratoire de Recherches
et de Contrôle du Caoutchouc et des Plastiques

LOG LRCCPv3

Historique

Le LRCCP a été  créé à la fin de l’année 1942 afin de doter l’industrie du caoutchouc d’un centre technique. Depuis près de 70 ans, ce laboratoire répond aux besoins sans cesse renouvelés de ses clients. Animé par une petite équipe souple et réactive, la qualité de ses prestations en ont fait l’expert caoutchouc de référence pour de très nombreux opérateurs industriels intervenant dans des secteurs aussi divers que l’aéronautique, le spatial, l’off-shore, le nucléaire, le médical sans oublier l’automobile.

  • 1942 - 1945 : le LRCCP est créé en octobre 1942. Il s’installe en 1943 dans les locaux du Conservatoire national des Arts et Métiers. Dans le cadre d’une économie de pénurie, il apporte une expertise technique aux autorités publiques en charge de la répartition des matières premières. Sa dénomination d’origine est LRCC ; le « P » de plastique sera rajouté en 1985.
  
  • 1945 : le LRCC quitte l’orbite du Ministère de la production industrielle pour devenir établissement professionnel. Sa gestion est confiée au Syndicat national du caoutchouc.
  
  • Début des années 50 : le LRCCP quitte les locaux du CNAM pour s’installer dans un premier temps rue Briançon dans le 15ème arrondissement de Paris., puis rue de Ridder dans le 14ème, puis dans les années 60 rue Carvès à Montrouge (94).
  
  • 1950 : l’équipe du LRCCP s’étoffe. Elle compte dorénavant une vingtaine de personnes qui multiplient travaux collectifs et études privées. Le LRCCP doit relever un double défi : contrôler les nouveaux caoutchoucs en provenance des Etats-Unis et aider aux développements de nouvelles applications.

  • 1955 : le LRCCP signe une convention avec l’Institut français du pétrole. Il s’agit de rechercher de nouveaux procédés de fabrication des matières premières dérivées du pétrole entrant dans la composition du caoutchouc de synthèse.

  • Début années 60 : la multiplication des communications scientifiques du LRCCP témoigne de l’intérêt de l’industrie du caoutchouc pour l’atome : contrôle des propriétés des caoutchoucs après irradiation, conception de nouvelles méthodes de vulcanisation à l’aide des rayons gamma…

  • 1966, le LRCCP réalise pour l’organisme européen de recherche spatiale une étude sur la résistance des polymères aux radiations cosmiques. Cette prestation sera le début d’une longue série de travaux réalisés pour le ce secteur d’activité.

  • 1973 : le LRCCP chiffre les économies d’énergie réalisables dans l’industrie de la transformation du caoutchouc. Par ailleurs la fréquence des études sur la valorisation des déchets caoutchouc s’accélère.

  • Années 1980 : face au développement du SIDA, le LRCCP participe à l’élaboration d’une norme sur le préservatif masculin ; un banc d’essai servant à l’homologation des préservatifs mis sur le marché, sera installé dans les locaux du LRCCP.

  • 1985 : le LRCCP, ainsi que l'IFOCA (Institut national de formation et d’enseignement professionnel du caoutchouc) quittent les locaux de Montrouge (94) pour s’installer dans les nouveaux bâtiments du 60 rue Auber à Vitry sur Seine (94). Le SNCP les rejoindra en 1986.

  • 1985 : le LRCCP hérite du « P » de plastique. Cette évolution du sigle traduit un positionnement sur l’ensemble des matériaux polymères.

  • 1987 : le LRCCP est retenu par le consortium Transmanche. Sa mission : étudier les prévisions de comportement à long terme des joints de tunnel proposés par les différents constructeurs mondiaux. Une méthode d’essai sera mise au point. Elle constitue, aujourd’hui encore, une référence internationale.

  • Années 80 : les équipes du LRCCP travaillent sur le projet de navette Hermès et sur le programme Ariane V.

  • Années 90 : création d’un département LRCCP dédié à la mécanique des polymères et au calcul de structure.

  • 2000 : expertise LRCCP sur les caoutchoucs des pneumatiques du Concorde suite de l’accident de Gonesse en juillet.

  • 2008 : rapprochement entre le LRCPP et le Cetim (Centre technique de la Mécanique). Ce dernier cofinance désormais, avec le SNCP (Syndicat national du caoutchouc et des polymères), les études d’intérêt général de l’industrie du caoutchouc.

  • 2008 - 2009 : plan d’investissements ambitieux visant à doter le LRCCP de matériel d’essai et de mise en œuvre de la dernière génération : 

 

arrow-1mélangeur interne haute performance,
arrow-1visco-analyseur Metravib DMA+450,
arrow-1chromatographe en phase gazeuse couplé à la spectrométrie de masse CG/MS,
arrow-1microscope électronique à balayage (MEB) couplé à la microanalyse X (EDX)
arrow-1équipements pour essais froid (Elastocon)
arrow-1dynamomètre Zwick 2100
arrow-1enceintes de vieillissement

 

  • 2010 : Le LRCCP met en place une nouvelle organisation opérationnelle optimisée.


 downloadPour aller plus loin, téléchargez le document complet sur l’histoire du LRCCP 

Télécharger le document

Contact

Laboratoire de Recherches et de Contrôle du Caoutchouc et des Plastiques

60, Rue Auber 94408 Vitry-sur-Seine

+33 1 49 60 57 57

Suivez-nous !
Facebook
Twitter
linkedin